Logiciel de cartographie 3D : les critères de choix à connaître

175 0

Actuellement, la numérisation 3D se démocratise à grande vitesse. Il s’agit d’une technologie innovante utilisée dans divers secteurs d’activités. Le métier de cartographe et de géographe font partie des métiers les plus concernés. En tout cas, voici les critères de sélection d’un bon logiciel de cartographie 3D.

Les fonctionnalités et les méthodes de représentation

Le choix d’un logiciel de cartographie 3D n’est pas anodin. Il y a un certain nombre de paramètres à prendre sérieusement en considération. Différentes fonctionnalités sont proposées par les concepteurs de logiciels cartographiques. Plus il y en a, et mieux ce sera. On parle plus précisément des outils complémentaires fournis avec le programme informatique. Ils doivent permettre de collecter, d’analyser, de traiter et de croiser des données topographiques. Également, parmi les autres fonctionnalités d’un logiciel de cartographie, il y a notamment la possibilité de calculer les coordonnées d’un point à l’autre. Elles servent généralement de base à l’élaboration de cartes numériques. Il devient ainsi plus facile de localiser des zones difficiles d’accès.

D’autres paramètres doivent être intégrés dans un logiciel de cartographie. Il doit proposer différentes méthodes de représentation afin d’offrir une meilleure expérience d’utilisation. On parle notamment des méthodes de cartogramme. Pour rappel, elles permettent de représenter rapidement des renseignements statistiques précieux en topographie. Idéalement, un logiciel de cartographie doit permettre de créer ses propres secteurs et territoires. Et cela facilite grandement la mission d’un topographe. Il est plus avantageux d’opter pour un logiciel de cartographie numérique entièrement paramétrable. Il permet ainsi de personnaliser son espace géographique. La représentation des données peut se faire en y intégrant différents types d’éléments utiles. Il peut s’agir de la forme, de la taille, du contour, du remplissage ou encore de l’orientation d’un symbole.

La facilité d’utilisation et la précision des relevés

L’utilisation d’un logiciel de cartographie est réservée à des professionnels qualifiés comme les topographes certifiés. Idem pour la manipulation des différents outils qui y sont associés. Il est tout à fait logique d’opter pour un logiciel facile à utiliser. Les topographes professionnels doivent souvent créer plusieurs cartes statistiques pendant des périodes courtes. Afin de gagner du temps, et respecter les deadlines fixes, il faut employer un logiciel de cartographie numérique peu contraignant. Idéalement, l’enregistrement des données prélevées doit être possible via des services en ligne. Ils sont hautement sécurisés, et permettent d’éviter tout risque de perte de données, même sur de longues périodes.

Le meilleur logiciel de cartographie doit permettre d’analyser les données de manière correcte. Autrement dit, la précision des relevés topographiques demeure un critère prépondérant. Des informations concises et claires sont nécessaires à la réalisation de cartes numériques détaillées. Elles ont plus de valeurs aux yeux des topographes spécialisés dans leurs secteurs respectifs. D’autre part, le logiciel utilisé doit prendre en charge tous les formats de l’univers de l’Open Data. Les plus connus sont le XML, ASC, GeoJSon, Mapinfo Tab ou encore le Shapefile. Afin de rendre une carte numérique plus vraie, différents éléments doivent y figurer clairement. On parle du titre, de la source, de la légende, des commentaires et du logo. Également, l’ajout de cartouche s’impose pour souligner certaines données importantes comme des régions spécifiques (ROM-DOM).

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *