Success Stories

3 Success Stories Made In France !

84 0

Quand on pense à la culture française, nous viennent automatiquement en tête l’art culinaire, le romantisme et l’Histoire. Mais l’Hexagone ne se limite pas seulement à ça. C’est aussi le goût d’apprendre, et par la suite de dévoiler ses talents à l’échelle nationale et même mondiale. Découvrez ainsi 3 success-stories à la française qui n’ont rien à envier aux plus grands !

La France on l’aime et on la partage !

Depuis quelques années, les abonnements aux box mensuelles sont devenus une vraie tendance. Et c’est ce qu’a remarqué Séléna Dagicour en 2015 alors qu’elle poursuivait ses études à l’European Business School de Paris. Cete jeune Normande était décidée à lancer sa startup. L’idée lui vient, en parcourant les étals du marché de son village natal, de proposer des box mensuelles qui mettront chaque mois en lumière les produits du terroir par région. Une belle façon de partager la culture française. Aujourd’hui, ce sont quelque 30 pays qui découvrent chaque mois le meilleur du terroir français. Séléna a ainsi su jouer de son apprentissage en école de commerce pour surfer sur la vague des réseaux sociaux et autres systèmes de communication et de vente en ligne et connaître un succès international grandissant.

Remarqués jusqu’à l’autre côté de l’Atlantique

Si les USA se veulent les pionniers de la culture numérique et des innovations technologiques, les Français ne sont pas en reste quand il s’agit de surprendre. En effet, en 2013, l’Université de Stanford lance un challenge de start-up du numérique où plus de 143 000 étudiants de toutes les nationalités participent. Avec 850 projets en lice, les participants, tous étudiants, ont 2 semaines pour monter un projet, mobiliser une communauté et engendrer le plus de tweets possibles.

Les gagnants sont Mohammed Errbel, étudiant de 24 ans à HEC Paris, et Romain Sylvain, étudiant de 20 ans à Epitech. Ils ont remporté le titre de Meilleure Start-up au Monde en proposant un site qui permet de tester des applications API destinées à intégrer les fonctionnalités d’un site sur un autre site. Une belle victoire quand on sait qu’il aura suffit de 3 jours et 3 nuits pour proposer la version béta de leur site !

Quand la France envahit le monde

On se rappelle tous du jeu vidéo de la fin des années 1980, Space Invaders. Véritable succès à l’échelle mondiale, ce jeu ne se sera pas contenté de divertir tous les nouveaux adeptes du monde virtuel de 10 à 99 ans ! En effet, en 1998, un ancien étudiant de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris décide de reprendre l’esthétique du célèbre jeu vidéo en plaçant des petites mosaïques à l’effigie des extraterrestres du jeu, et se fait connaître sous le nom d’Invader. Ses œuvres ne sont certes pas grandes, mais elles sont partout. À ce jour, on compte en effet plus de 3 500 petits extraterrestres répartis dans 72 pays dans des villes comme Paris, Toulouse, New York, Londres, Bangkok, Marrakech, Melbourne… Afin d’alimenter son personnage, l’artiste n’a jamais dévoilé son identité et a effectué chacune des interviews auxquelles il a été convié masqué. Et comme si la planète bleue ne lui suffisait pas, le 29 juillet 2014, l’une de ses mosaïques, baptisée Space2, a été placée à bord du vaisseau spatial ATV-5 afin d’envahir ISS, la Station Spatiale Internationale ! Ainsi, depuis le 12 mars 2015, on peut observer Space2 à bord du module Colombus. Un artiste qui aura conquit l’espace… de quoi faire tourner la tête aux futurs artistes français !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *